25.02.2015

Portrait de Victor Le Douarec, qui sera Mathis dans RESISTE

Aujourd’hui, nous vous présentons Victor Le Douarec, qui interprètera Mathis dans RESISTE.

MATHIS / Présentation du personnage

Il vient de se faire engager dans la boite comme pianiste. Son passé est trouble.

Biographie de Victor LE DOUAREC

À 10 ans, tout le monde ne se met pas au piano pour trouver les accords d’une chanson entendue à la radio quelques temps auparavant. Tout le monde ne s’obstine pas à reproduire ce groove bien français jusqu’à savoir le jouer assez bien pour y poser sa voix… C’est pourtant ce qu’un gamin talentueux, tombé dans la musique auprès d’un oncle auteur-compositeur qu’il accompagnait dès l’âge de 5 ans dans des petits cabarets et autres piano bars, a fait sans hésiter en entendant pour la première fois l’intro de ce titre majeur de la variété française : La Groupie du pianiste.

Le gamin habile d’hier, qu’on appelait Victor, est devenu un pianiste passionné, diplômé et au parcours exemplaire : le solfège au Conservatoire dès 9 ans, puis 6 mois plus tard le piano, jusqu’à l’obtention de son Certificat d’Études Musicales à 19 ans ; avant d’y suivre un cursus d’écriture musicale en parallèle, et 3 années d’apprentissage du Jazz à l’American School of Modern Music de Paris. Il s’appelle Victor Le Douarec, et ce n’est peut-être pas un hasard s’il retrouve aujourd’hui l’univers de Michel Berger dans la comédie musicale événement Résiste.

Comme lui, il a troqué un possible destin de virtuose contre la liberté de l’écriture et de l’interprétation. Comme lui, il place son piano au centre de son existence : « Je ne peux pas passer une journée sans jouer, ça crée un malaise en moi… Mon piano, c’est mon ami d’enfance, mon ami imaginaire ». Comme lui, il attend la scène chaque soir comme l’espace d’expression qui lui redonnera son oxygène vital : « Quand je suis sur scène, j’ai l’impression de revivre, d’être moi-même ». On se souvient que Michel Berger écrivait « Celui qui chante, retrouve la vie, retrouve le cri de l’enfant Dieu » et c’est comme un lien de parenté qui se noue là sous nos yeux…

Interview

1/ Quelle chanson de France Gall/Michel Berger es-tu ?
« Il jouait du piano debout » car pour moi ça veut dire beaucoup !

2/ Qu’est ce qui te rapproche de ton personnage, Mathis ?
Je me sens proche de Mathis parce qu’il est passionné de musique, ce qui lui donne une grande sensibilité. Et puis c’est un amoureux…

3/ A quoi ne résisterais-tu pas ?
Si je vois un piano je ne pourrai pas m’empêcher d’y jouer quel que soit le lieu ! Et à une boîte de cannelés aussi !!

4/ Comment appréhendes-tu la suite (préparation à ton rôle, répétitions…) ?
J’ai tellement hâte de commencer les répétitions avec Ladislas Chollat et toute la troupe !!! Il y a un tel suspens… depuis le temps !

RESEAUX SOCIAUX

Facebook
Twitter
Son portrait sur le site officiel : http://po.st/mathisR




voir toutes les news