12.11.2019

Billetterie ouverte : Starmania

STARMANIA
LE CHEF-D’OEUVRE DE MICHEL BERGER ET LUC PLAMONDON S’INSTALLE À PARTIR DU 6 OCTOBRE 2020 À LA SEINE MUSICALE
RÉSERVATIONS ICI

 STARMANIA, une légende du XXe siècle 

Quand on arrive en ville, Le Blues du businessman, Un garçon pas comme les autres, Besoin d’amour, SOS d’un terrien en détresse, Les Uns contre les Autres… Le patrimoine de STARMANIA atteint un statut à part, au-delà des notions même de classiques et de hits, un chef-d’oeuvre fondateur pour plusieurs générations. 

Sorti en 1978, STARMANIA est d’abord un disque avec, dans les rôles principaux, France Gall, Daniel Balavoine, Fabienne Thibeault, Claude Dubois, Diane Dufresne… Succès immédiat à la radio et chez les disquaires. STARMANIA s’installe alors sur scène pour trois semaines au Palais des Congrès en avril 1979 pour près de 100 000 spectateurs, puis en juin pour une représentation au Stade Olympique de Montréal devant 80 000 spectateurs : double triomphe. 

Nouvelle vie pour STARMANIA en 1988, quand Berger et Plamondon décident de reprendre leur oeuvre avec une nouvelle distribution (Maurane est Marie-Jeanne, notamment) au théâtre de Paris puis au théâtre Marigny et en tournée dans toute la francophonie et en Russie. 

En 1990, Tim Rice adapte STARMANIA en version anglophone sous l’appellation Tycoon avec notamment Cindy Lauper dans la distribution (The World Is Stone deviendra un tube international). 

En 1993, après la mort de Michel Berger, un nouveau STARMANIA est mis en scène par Lewis Furey. 

 MICHEL BERGER et LUC PLAMONDON : un duo artistique historique 

Michel Berger avait fait appel à Luc Plamondon, dont il aimait l’écriture et la manière dont il faisait surgir les bouleversements des années 70 au coeur de chansons de variétés. 

STARMANIA est une étape décisive de la vie d’artiste de Luc Plamondon, et pas uniquement pour le succès qu’elle remporte auprès de plusieurs générations de spectateurs. Sa collaboration avec Michel Berger est une rencontre avec un créateur qui voit plus loin que l’horizon et qui, dans sa manière d’aborder la musique, réalise la synthèse entre la culture pop de sa génération et l’immense tradition européenne. 

À l’époque de la création, on avait qualifié STARMANIA de futuriste. Aujourd’hui, on perçoit mieux combien ces deux créateurs étaient visionnaires. 

Cette oeuvre n’est pas seulement prophétique : elle convoque des thèmes particulièrement contemporains : l’écologie, le terrorisme, la télé-réalité, l’engagement politique, les grandes questions sociales et la question du genre… 

Après plus de six millions de spectateurs et presque autant d’albums vendus en 40 ans, STARMANIA fait peau neuve avec une nouvelle mise en scène signée Thomas Jolly.

Thomas Jolly, un homme de théâtre d’aujourd’hui

Un homme de théâtre et d’opéra jeune et audacieux a été choisi pour réaliser la nouvelle mise en scène de STARMANIA. Rarement les mots « théâtre » et « populaire » sont accordés comme ils le sont chez Thomas Jolly. Ses mises en scènes audacieuses et toujours exigeantes sont portées par le constant désir de donner à voir les émotions de la scène au plus grand nombre. 

Début 2020, il prend la direction du Quai, le Centre dramatique national d’Angers, après avoir bouclé un grand chelem de prestige : Henry VI de Shakespeare , spectacle de 18 h pour lequel il reçoit le Grand Prix de la critique et le Molière de la mise en scène en 2015 , un opéra au Palais Garnier en 2016, un Offenbach à l’Opéra-Comique en 2017 et le colossal Thyeste dans la Cour d’honneur du Palais des Papes au festival d’Avignon 2018.




voir toutes les news